Sport | Surf  | La Réunionnaise Johanne Defay remporte le Surf Ranch Pro et se classe n°2 mondiale

21/06/2021

Carrière

Johanne Defay devient la surfeuse numéro 1 française et européenne en 2014 après sa 8e place mondiale sur le WCT. Historiquement, jamais une française n'avait atteint ce classement mondial.

Le 2 août 2015, Johanne Defay s'impose sur la 6e manche du WCT à Huntington Beach en Californie, exactement 23 ans après la précédente victoire tricolore sur ce circuit mondial féminin. Alors que la dernière victoire d'une française s'était déroulée à domicile (Anne Gaëlle Hoareau, île de la Réunion), Johanne Defay est la première à s'imposer à l'étranger. Elle est aussi la première surfeuse à gagner en finale alors qu'elle ne fait pas partie du top 10 mondial (11e avant la compétition).

Paradoxalement, Johanne Defay peine à trouver des sponsors. Pour les saisons 2014 et 2015, la Réunionnaise n'a pas pu compter sur l'aide d'un sponsor majeur comme les 16 autres filles du World Tour et a dû monter un projet de crowdfunding début 2015 afin de financer son année. Grâce à cela, elle a réussi à réunir le budget nécessaire au bon déroulement de sa saison (10 étapes: Australie, Brésil, Fidji, USA, France, Portugal, Hawaï) et elle a fédéré quelques partenaires autour de son projet.

Elle remporte sa deuxième victoire sur le circuit d'élite en 2016 à l'occasion du Fiji Women's Pro à Tavarua3.

En 2018, elle s'impose pour la troisième fois lors d'une étape du Championship tour, à Uluwatu à Bali4. Cette étape, commencée à Margaret River en Australie, s'est conclue sur l'île indonésienne après avoir été suspendue suite à des attaques de requins sur la côte ouest australienne5.

En 2020, elle reprend ses études grâce à l'un de ses sponsors, la Française Des Jeux et suit une formation au sein de l'EM Lyon Business School.

Biographie

Johanne Defay pratique son sport depuis l'âge de huit ans à l'île de La Réunion. Elle participe très vite à ses premières compétitions et est sacrée championne d'Europe junior en 2009, 2011 et 2013. Cette même année, elle décroche également le titre de championne d'Europe1 et parvient à se qualifier pour le Championship Tour, élite mondiale du surf. Elle se classe 8e et est sacrée Rookie of the year, titre qui récompense la meilleure surfeuse au classement général lors de sa première saison dans l'élite.

Sa saison 2015 est marquée par une troisième place au Fiji Women's Pro à Tavarua et par sa première victoire sur le CT lors du Women's Vans US Open of Surfing à Huntington Beach, aux États-Unis, face à l'Australienne Sally Fitzgibbons. Il s'agit alors de la deuxième victoire française sur le CT féminin après la victoire d'Anne-Gaëlle Hoarau au Vania Trophée Féminin en 1992